Le Forum de Meudon Triathlon

Triathlon, duathlon, trail, raid...


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Miyo !

Aller à la page : Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

26 Re: Miyo ! le Sam 29 Sep 2012 - 19:10

nono

avatar
Administrateur
GO GO

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nonotri.canalblog.com

27 Re: Miyo ! le Sam 29 Sep 2012 - 19:23

nono

avatar
Administrateur
Au 71km

Zarma 17:36:08 (29-09) 07:35:11 293 284 9,12 km/h

Kolua 17:23:49 (29-09) 07:22:52 236 229 9,29 km/h

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nonotri.canalblog.com

28 Re: Miyo ! le Sam 29 Sep 2012 - 21:33

Copsté

avatar
Hors catégorie !!
Zarma et Kolua finisher !! cheers cheers


_________________
Les aventures de Copsté...
Voir le profil de l'utilisateur http://copste.canalblog.com

29 Re: Miyo ! le Sam 29 Sep 2012 - 21:33

p2pat

avatar
Timide
et au final: cheers cheers cheers cheers

186 10:43:58 Kolua
261 11:15:51 Zarma

Bravo les gars c'est énorme ! bonne récup drunken Sleep Sleep

Voir le profil de l'utilisateur

30 Re: Miyo ! le Sam 29 Sep 2012 - 21:37

LE BEEGEES

avatar
Trop bavard !!
++++++++++++++ 1 !

Voir le profil de l'utilisateur

31 Re: Miyo ! le Sam 29 Sep 2012 - 21:48

le vosgien

avatar
Hors catégorie !!
Youhouhououuuuuuu!!!!!! Félicitations les gars! On a pensé à vous toute la journée, et vous avez été trop fort ;-)) bonne recup ;-)

Voir le profil de l'utilisateur

32 Re: Miyo ! le Sam 29 Sep 2012 - 21:51

ET

avatar
Bavard
bravo,bien géré et même digéré !même pas vomi ! drunken

Voir le profil de l'utilisateur

33 Re: Miyo ! le Sam 29 Sep 2012 - 22:11

la Bombe

avatar
Très bavard !
Super cheers
Bravo à tous les 2 et bonne récup
la malédiction du vomito s'est envolé Smile

Voir le profil de l'utilisateur

34 Re: Miyo ! le Sam 29 Sep 2012 - 23:38

rascal

avatar
Hors catégorie !!
Bravo à nos deux néocentbornards... Je penserai à vous tout à l'heure durant mon petit sprint Paris-Versailles au départ de la Tour Eiffel, particulièrement dans la cote des Gardes.
Bonne récup et n'oubliez pas de nous pondre deux petit CR bien détaillés, kilometre par kilometre...

Rascal

Voir le profil de l'utilisateur

35 Re: Miyo ! le Dim 30 Sep 2012 - 7:38

le bleu

avatar
Très bavard !
Bravo les gars vous êtes fabuleux affraid affraid affraid

cheers bounce bounce cheers

Voir le profil de l'utilisateur http://lebleutriathlete.blogspot.com/

36 Re: Miyo ! le Dim 30 Sep 2012 - 18:11

zarma

avatar
Administrateur
De retour de Millau , ça fait plaisir de vous lire .
Pfiou, mine de rien , 100 bornes , c'est vachement plus long qu'un marathon. clown





Voir le profil de l'utilisateur

37 Re: Miyo ! le Dim 30 Sep 2012 - 21:05

hervinator

avatar
Très bavard !
BRAVO Z...RESPECT! Même si j'avais déjà beaucoup de respect pour toi! Wink
Te reste plus qu'à faire des ultra marathons type spartathlon ou Badwater maintenant!
Quoi que tu fasses nous te soutiendrons toujours!

Récupères bien

@+

HERVINATOR

Voir le profil de l'utilisateur

38 Re: Miyo ! le Lun 1 Oct 2012 - 16:33

Klyde

avatar
Trop bavard !!
tous les 2, chapeau bas !!!!!!! vraiment !

Voir le profil de l'utilisateur

39 Re: Miyo ! le Mar 2 Oct 2012 - 12:46

zarma

avatar
Administrateur
Hello,
Merci à tous Very Happy
Voilà, à peu près comment ça s'est passé....

Après les fesses stringuées et tatouées de Lanza, les couguars siliconées de la prom , place aux gros mollets et belles bacchantes des cent bornard.
La village expo comporte plus de stand de saucissons et jambon de pays que d'exposants de matos.


Bienvenue à Millau.


Ambiance très relax au départ.
Pas la crainte de prendre des baffes comme sur un im, pas la montée brutale des pulses sur les 1ers mètres de nat.
La mise en route est soft.
D'ailleurs pour bien faire, elle devrait durer 70 km puisqu'aux dires des habitués "ça" commence à ce moment là.

Stratégie de course :
Garder ma pulse maf, le plus longtemps possible.
http://www.markallenonline.com/maoArticles.aspx?AID=4
Pourquoi la maf ?
N'ayant pas trop d'idée par où commencer la prépa de mon 100 bornes, je me suis dit que la maf était un bon trait d'union entre le triathlon et l'épreuve du jour.
J'ai calé dessus mes séances parce qu'après tout
"Et si préparer un 100 bornes pouvait être bon pour l'im ? "
Donc le curseur de la zarmaf est sur 138 .
Petite fantaisie rythmique, je vais aussi et le plus longtemps possible essayer d'appliquer la méthode Cyrano selon le rythme : 12' de course (soit env 2km) et 40 s de marche, ravitaillement ou pause pipi ( zarmanneken-pis jusqu'au 75em ) ...
http://jp75018.blogspot.fr/2011/05/lalternance-cource-marche-methode.html



Voilà, on part tout doux, ça papote de partout dans le peloton, le temps est frais, le ciel clair, les moustachus poilus détendus du gland, la vie est belle, bonjour bonjour les hirondelles .

Kolua et moi partageons les premiers kms en discutant.
Une petite pensée pour Willy qui aurait du être de la fête Wink


Km 7, les suiveurs attendent fiévreusement leur poulain, vélo sagement rangé sur le bas côté, panier garni décath au cintre.

Pendant qq kms ,c'est un peu le souk.
Route étroite, cyclistes peu habiles , faut faire gaffe.

L'aventure partagée avec El Jibe commence vraiment à cet instant.
Le parcours débute par une boucle Millau/Millau de 42km, plate selon les organisateurs, vallonnée selon mes mollets.
Je suis bien dans les clous à 9,5 km/h
Sans déconner, qd vous faites un footing à 9 à l'heure, vous n'avez pas l'impression que vous pourriez le faire indéfiniment ?
Alors justement, un des truc qui m'attire dans cette expérience, c'est de voir à quel moment , il va se passer quelque chose...


Le marathon initial terminé, le parcours est désormais un aller retour Millau/St Affrique.
Il est annoncé comme redoutable.
Je dirais monstrueux.
Jibe est aux petits soins comme un vrai St Bernard I love you mais m'annonce de la pluie pour bientôt.

Elle intervient alors que je suis dans la première des 4 bosses au 45em
D'un coup, c'est une pluie torrentielle et un vent d'enfer .
L'apocalypse selon St Jean baptiste.
Je suis bien dans ma bulle , gardant ma foulée rasante et oecuménique.
Je me bidonne un bon coup en voyant Jibe revenir à ma hauteur dans la côte, avec son poncho imperméable transformé en parachute.


Sur le plan ravito :
De mélange maltofructose, on passe à la soupe chaude; ça passe très bien.
La pluie va durer 4 heures environ .
4h pendant lesquelles petit à petit , inexorablement, notre conversation va se muer en monologue de Jibe.
Le temps, les kms, la météo , le relief font leur oeuvre.
85em
On y est.
C'est dur.

Oui, ça a été de la rigolade jusqu'à maintenant.
Bien plus facile qu'un im .
Pas de stress de soucis mécanique à vélo, pas de peur de chute, pas de transition à prévoir .
Le ruban de goudron à suivre en respectant les pulses , en se freinant même tellement parfois l'envie de "vraiment" courir est forte.
Illusion.
Le 100 borne est linéaire.
Linéairement inéluctablement martyrisant.
L'inconfort va durer vraiment 10 bornes pendant lesquelles je quitte le mode cyrano car les départs après les marches sont trop douloureux.
Je cours maintenant moins vite mais je cours tout le temps.
Jibe me maintient la tête hors de l'eau , par ses conseils , par sa positive attitude, par ses incitations à ravitailler et par ses conneries.
La litanie de tout les formules motivantes me passent par la tête.
Quelques idées noires aussi.
Ce foutu pont qui ne se rapproche pas.
Ce foutu panneau du 95e
etc etc

Ces moments de course que nous avons tous ressentis, ces moments qui nous rapproche, je suis fier et heureux de les avoir partagé.
De St Bernard à Cent bornard, il n'y a qu'un pas.
Wink











































Voir le profil de l'utilisateur

40 Re: Miyo ! le Mar 2 Oct 2012 - 20:55

ET

avatar
Bavard
Bravo à tous les 2,donc tu sais maintenant ce que tu dois faire sur un ironman ! allure Maf cqfd! 100 bornes de vtt sous la pluie c'est pas mal aussi ! sunny

Voir le profil de l'utilisateur

41 Re: Miyo ! le Mar 2 Oct 2012 - 22:53

zarma

avatar
Administrateur
ET a écrit:Bravo à tous les 2,donc tu sais maintenant ce que tu dois faire sur un ironman ! allure Maf cqfd!
et soupe de légume au ravito ? ça va pas être commode commode. geek
ET a écrit: 100 bornes de vtt sous la pluie c'est pas mal aussi ! sunny
D'aillleurs, il a une bonne crève depuis ce week end.

Voir le profil de l'utilisateur

42 Re: Miyo ! le Mar 2 Oct 2012 - 22:57

mimiche

avatar
Très bavard !
zarma a écrit:Jibe me maintient la tête hors de l'eau , par ses conseils , par sa positive attitude, par ses incitations à ravitailler et par ses conneries.
Nooon ???
Blague à part, quel régal ce CR (ça donne presque envie...)

Voir le profil de l'utilisateur

43 Re: Miyo ! le Mer 3 Oct 2012 - 9:21

Tigrou

avatar
Très bavard !
zarma a écrit:
ET a écrit:Bravo à tous les 2,donc tu sais maintenant ce que tu dois faire sur un ironman ! allure Maf cqfd!
et soupe de légume au ravito ? ça va pas être commode commode. geek
ET a écrit: 100 bornes de vtt sous la pluie c'est pas mal aussi ! sunny
D'aillleurs, il a une bonne crève depuis ce week end.

Bravo Z & K Cool
Pour les fois suivantes commande une petite pluie rafraichissante à St Jean-Baptiste Wink elle te réussi tjs très bien Wink

Voir le profil de l'utilisateur

44 Re: Miyo ! le Mer 3 Oct 2012 - 19:04

mischleck

avatar
Trop bavard !!
Quand tu arrêteras de courir Z, tu pourras te mettre à l'écriture.
Bravo les gars, respect!

Voir le profil de l'utilisateur

45 Mon CR le Jeu 4 Oct 2012 - 23:34

kolua13

avatar
Très bavard !
Voici le CR de ma course à mon tour.

Après plusieurs mémorables triathlons au cours de ces dernières années, j'avais décidé cette année de faire une année de course à pied.
Je me suis inscrit à Millau en tout début d'année. J'avais ainsi deux objectifs majeurs pour cette année 2012: le marathon de Paris et Millau. Ces deux courses sont bien espacées et laissent la place à deux vraies préparations.
J'ai démarré un programme sur 12 semaines en juillet. Ce programme comprenait beaucoup de séances à allure course soit 6'/km. Ce genre de séances a été assez difficile à suivre car même si je ne suis pas très rapide, cette allure était vraiment en dessous des allures auxquelles j'ai l'habitude de courir. Mon programme comprenait également quelques séances de VMA « light » et des séances de seuil pour ne pas trop perdre en vitesse pendant cette préparation et aussi varier les séances. J'ai donc fait presque 1000 km avant d'arriver à Millau.

Millau est LA course des 100 km sur route. C'était la seule que je connaissais avant de me lancer dans cette aventure mais il y en a plein d'autres tout au long de l'année mais c'est celle que je voulais faire.

En arrivant vendredi à Millau par la route depuis Montpellier, la première impression est que Millau est dans une cuvette. Il va y avoir de la montée ;-) Je savais bien qu'il y avait du dénivelé (1000 m D+ essentiellement sur le 2ème 50 km) mais je ne me rendais pas trop compte de ce que ça faisait.
Je récupère mon dossard dans l'après-midi puis retrouve Zarma et JB au parc. C'est l'occasion de se rassurer en discutant de notre préparation et de notre stratégie de course.
Zarma m'avait parlé de la méthode Cyrano avec une alternance de course/marche. J'avais décidé d'adopter cette stratégie pour millau avec 11'45'' de course et 45'' de marche soit 5 pauses par heure. Je l'avais testé au cours de mes sorties longues. Ce sera mon plan!!

Je retrouve mon frère dans la soirée qui a accepté d'être mon accompagnateur pour la course même s'il n'a jamais fait auparavant 100 km en vélo. Ce rôle est assez important dans la gestion de la course car il permet d'avoir un support moral et une aide logistique pour les ravitos.

Me voilà maintenant le jour de la course dans le sas de départ avec Zarma. La météo annoncée n'est pas terrible: de la pluie pour la fin de journée. Je décide de partir en débardeur mais en prévoyant une veste gore tex dans le sac de mon accompagnateur. Les vélos nous rejoignent au 6ème km.
Je pars donc avec Zarma, chacun sur son propre rythme cyrano. Cela nous permet de nous retrouver régulièrement. Une fois les vélos avec nous, on se sépare et la course en binôme coureur/accompagnateur commence.

Le parcours est constitué d'une première boucle de la distance d'un marathon le long du tarn puis d'une deuxième boucle comprenant les difficultés avec un aller/retour de Millau vers Saint-Afrique.
Cette première boucle est relativement plate, je suis exactement mon plan et j'arrive à Milau avec une moyenne de 6'/km, jusqu'ici tout va bien. En repartant de Millau, j'aperçois Zarma tout seul qui a l'air très bien pendant que JB s'est installé à la terrasse d'un resto pour manger un bout avant de se lancer sur la deuxième boucle.
Je sors une deuxième fois de millau, direction le viaduc qui est vraiment impressionnant. C'est là que les difficultés commencent avec 4 côtes à franchir.
Je grimpe la première côte de 2,5 km environ en courant, je commence à apercevoir certains qui marchent mais je me sens bien, je ralentis mais je continue de suivre le plan. Je passe sous le viaduc, impressionnant à voir! La pluie arrive aussi à ce moment là, juste avant le panneau 50 km. Je m'arrête pour me changer et enfiler une veste de pluie plus une casquette. A partir de là, les conditions de course changent. Je sais que je ne pourrais plus tenir ma moyenne de 6' au kilo. Un détail qui me frappe est de voir un panneau indiquant la direction de Saint-Afrique et la distance: 27 km !! ça fait un coup un moral, je ne suis pas arrivé...
La deuxième côte arrive, plus difficile que la précédente car longue d'un peu moins de 5 km. Je continue de suivre mon plan, je ne marche que quand c'est le moment. Je n'avance pas très vite mais je continue de courir. Vers le 62ème km, je croise le futur vainqueur Michael Boch qui est en sens inverse dans la descente au 80 ème km.
Arrivé au sommet, c'est la descente de 7 km vers Saint Afrique pour ensuite remonter tout ça. Mon frère m'indique qu'il est cuit et qu'il doit se reposer au ravitaillement. Je prends une bouteille de pepsi et un sachet de tucs et je le laisse.
La descente vers Saint-Afrique est interminable, je n'arrête pas de me dire qu'il va falloir remonter tout ça... Arrivé à Saint-Afrique, nous traversons une halle où une soupe chaude est servie. J'en prends un peu mais elle est trop chaude donc je repars dans la foulée. A ce stade, je ne peux plus prendre de sucré, ça ne passe plus aussi je carbure aux tucs. Au début de ma remontée, j'aperçois Zarma et son Saint-Bernard, il a l'air toujours aussi bien. J'entame la longue montée et je continue de suivre le plan. Je double pas mal de coureur qui marchent. J'arrive enfin au sommet, je ne trouve pas mon frère là où je l'ai laissé. Je le cherche parmi les gens présents au ravito mais il n'y est pas. Je pars résigné en me disant que je vais me retrouver seul. Heureusement, je le retrouve un peu plus haut. A partir de là, j'entame la descente vers St Georges de Luzençon avant la dernière difficulté. La pluie cesse enfin de tomber, j'en aurai eu pendant presque 30 km.
J'entame la remontée vers le viaduc, je continue de suivre le plan. Le viaduc se rapproche très doucement. J'arrive finalement au sommet, je passe sous le viaduc, il reste environ 17 km.
Une image qui me restera : les coureurs ou plutôt les marcheurs que je croise dans l'autre sens qui n'ont pas encore franchis les 50 km: impressionnants de courage car ils ne sont pas arrivés et vont passer la nuit dehors. Je suis admiratif!
La nuit commence à tomber, je sors ma frontale pour terminer la course. Je savais dès le départ que je terminerai à la nuit. Les derniers kilomètres sont interminables mais je continue de suivre le plan. J'arrive enfin à Millau, il y a quelques spectateurs qui nous encouragent, ça fait du bien. Le dernier kilomètre enfin et l'arrivée dans la salle des sports!!

10h44, je suis cent bornards!!

Au final, je suis très content de ma course car je l'ai maitrisé en appliquant ma stratégie d'alternance de course/marche tout le long. Je n'ai pas eu de défaillance même si ma moyenne a chuté sur la deuxième partie de la course.
Je remercie mon frère qui a bien assuré en assurant un support moral et logistique en s'occupant de faire les provisions aux ravitos.

Ça restera une très belle aventure malgré les conditions de course.

Voir le profil de l'utilisateur

46 Re: Miyo ! le Ven 5 Oct 2012 - 7:30

LE BEEGEES

avatar
Trop bavard !!
Bon ca c'est fait !

What else ....... ?

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum