Le Forum de Meudon Triathlon

Triathlon, duathlon, trail, raid...


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Swim run

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 4 sur 4]

76 Re: Swim run le Mar 28 Fév 2017 - 9:36

zarma

avatar
Administrateur
16 Juillet
17ère édition d'une épreuve en wallonie
http://www.swimrunbelgium.be/

Deux distances 13 et 25km
Wink

Voir le profil de l'utilisateur

77 Re: Swim run le Mer 1 Mar 2017 - 10:35

zarma

avatar
Administrateur
ronan a écrit:Hello la bande !
bonne année à tous, même si c est un peu tard,

A peine le pied posé en France, que je suis déjà inscrit à une course (à l insu de mon plein grés, à la maison, avec mon premier sparing partner de tri, il y a peut être 13 ou 14 ans.
Ca se passe dans le golfe du Morbihan : le 3 septembre
inscription ouverte aujourd'hui, ca va aller vite :
https://troll-enez-morbihan.adeorun.com/

++
NadZa dans la course également Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur

78 Re: Swim run le Lun 24 Avr 2017 - 12:45

zarma

avatar
Administrateur
Une épreuve mythique en Suède, l'Angaloppet.
L'organisation propose plusieurs formats de course.
Dont une course pour les enfants accompagnés d'un adulte.
Le petit suédois n'a pas froid aux yeux, ni froid tout court !!



Et la NadZa en sera mi août bounce

Voir le profil de l'utilisateur

79 Re: Swim run le Mer 24 Mai 2017 - 8:17

zarma

avatar
Administrateur
Hello,
J-4 pour la NadZa avant l'Ötillo swimrun series d'Utö (37km/6)

Le lien du live pour voir le truc Dimanche comme si vous y étiez mais sans avoir froid :
http://www.otilloswimrun.com/live
Départ de la course 10h15.


Mélange d'envie et de peur. Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur

80 Re: Swim run le Ven 2 Juin 2017 - 16:52

zarma

avatar
Administrateur
zarma a écrit:Hello,
J-4 pour la NadZa avant l'Ötillo swimrun series d'Utö (37km/6)

Le lien du live pour voir le truc Dimanche comme si vous y étiez mais sans avoir froid :
http://www.otilloswimrun.com/live
Départ de la course 10h15.


Mélange d'envie et de peur. Very Happy  
Une courte vidéo de la course.
C'était top.


On vous raconte ça bientôt Wink

Voir le profil de l'utilisateur

81 Re: Swim run le Ven 9 Juin 2017 - 13:08

zarma

avatar
Administrateur
"You've never done swimrun until you've done it in Sweden"
Le swimrun a une courte histoire,
Mais il a déjà son histoire.
C'est ici qu'elle a commencé.
Bienvenue dans le berceau
Bienvenue à Utö
Prononcez Uteu
Débarquer sur cette île de la baltique a presque un parfum de voyage initiatique.
Blues Suède shoes aux pieds et dans les oreilles , nous avons forcément la banane au départ.
Voir,sentir, ressentir, participer, communier, faire notre course.
Oui, notre ambition est énorme : profiter.
Il fait grand bleu,grand soleil quand le coup de canon fait sursauter tout le monde.
C'est parti pour 38km de càp et 5 et qq de nat.
19 transitions très techniques nous apprendrons qu'ici le swimrun, ce n'est pas que nager et courir.
Il faut aussi rentrer dans l'eau parfois acrobatiquement et encore plus dur , en sortir.
Comme d'hab, ça part vite.
Trop vite pour nous(moi) et d'emblée, nous nous calons sur notre petit rythme pépère.
1ère nata sans être attaché à son partenaire.
220 équipes encordées ferait une sacrée perruque.
La flotte est froide.
Autour de 10° mais elle ne sera jamais trop froide.
-il fait chaud dehors (autour de 25°)donc réchauffement rapide en càp
-les segments nata sont courts (de 50 à 600m max)
-le froid, c'est dans la tête.
-on commence à s'habituer.
-Avant la course, le différentiel température extérieure/eau aura jusqu'au bout maintenu le doute quant à l'option vestimentaire à retenir.
De toute façon, t'auras froid , t'auras chaud, c'est le swimrun.
Me fiant à l'expérience d'un chevronné, je choisi de ne rien mettre sous la combar.
Choix qui s'avèrera judicieux, tellement l'hyperthermie en càp aura été plus probable qu'une hypo dans l'eau.
Après ce premier segment nata, on est vraiment content de s'encorder.
C'est par ce lien que tout passe,
Que l'on sent comment est l'autre
et réciproquement.
A l'aise ou dans le dur, tout se transmet par ce cordon ombilical.
Jamais gênante, toujours utile,il prolonge, exacerbe le partage de l'effort.
Comme une évidence , le swimrun , c'est à deux.
Et mieux encore encordé.
Le parcours est formidable.
D'une variété de tout les instants.
Aucun risque de lassitude.
Transitions très nombreuses, segments de multiples longueurs, diversité des paysages tantôt minéraux, tantôt forestiers.
Tout ça insuffle un rythme très dynamique à l'épreuve.
Alternance de natation très calmes dans des criques abritées, et d'autres beaucoup plus musclées, courant et houle faisant redoubler d'effort pour maintenir allure et cap.
Des mises à l'eau où il faut se jeter littéralement,
sorties sur des rochers lisses rendus très glissant par une fine pellicule d'algues,
obligeant une progression prudente parfois à quatre pattes et certaines contorsions pour regagner la terre ferme.
Rien à voir avec les épreuves auxquelles nous avions participé jusqu'alors.
Au fil des segments, ces efforts supplémentaires s'accumulent et les crampes menacent.
Nous sommes maladroit comparés aux locaux qui sur leur terrain de jeu retrouvent plus rapidement leur appuis et nous distancent lors de ces passages techniques.
Les kms s'égrennent en même temps que le peloton s'effiloche.
Ehh, on m'a vendu une course plate rapide, sans dénivelé !!
Certains tronçons s'apparentent pourtant vraiment à la forêt de Fontainebleau, à son circuit des 25 bosses.
ça monte ça descend , de gros blocs à enjamber, du sable, des single techniques, des raidars.
ça fait grincer les genoux.
Mais, ça sent bon l'aiguille de pins, le sous bois, c'est souple sous le pied.
Plaisir presque primitif d'évoluer ainsi en pleine nature.
Tout roule comme sur les roulettes d'un Bekväm (http://www.ikea.com/fr/fr/catalog/products/30240348/)
"livet är vackert" comme on dit ici.
Les ravitos
Volonté affirmée des organisateurs de proposer une épreuve zéro déchet.
L'édition précédente avait été catastrophique.
Emballage de barres et autres gels abandonnés sans retenue sur le terrain dans une réserve naturelle...
C'est encore une chance qu'il y ait eu une nouvelle édition .
Aussi, les tables ne proposent aujourd'hui que des produits sans emballage .
Naturels (fruits séchés,gâteaux énergétiques maisons), d'autres moins, Haribo power! ces derniers donnant à chaque ravito un air de goûter d'anniversaire .
Très bons au goût, motivants pour les papilles en tout cas.
L'an prochain, les organisateurs ont même promis de trouver une solution pour se passer des milliers de gobelets.
Insidieusement et sans surprise aux 2/3 de la course, la fatigue s'installe.
J'ai les bottes lourdes comme si j'enfilais la spécialité locale, le sabot suédois.
Nad passe maintenant à la relance, remet du rythme pour entretenir notre progression
Je subis un peu mais ne lui en veut pas de me martyriser en tirant sur la corde.
On nage et court en plein syndrome de Stockholm.
Nous perdons des places dans les reliefs, nous en grattons davantage sur la longue portion plate et roulante de 7km. Il fait très chaud.
Dernier cut off,derniers efforts, dernières cartouches, plutôt dernières allumettes suédoises chères à Robert Sabatier , pour maintenir à distance les chasubles vertes des couples mixtes qui nous chassent dans ces ultimes km.
Ligne d'arrivée franchie avec la satisfaction d'avoir bien géré notre course, la sérénité d'être à notre place à cet instant privilégié.


Voilà quoi.











Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 4 sur 4]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum